17.8.09

Canvassing: a means to an end/ Jusqu'où aller pour obtenir des votes pour un concours?...

J'adore les concours bloguesques et c'est donc sans hésitation que je m'inscris au concours "Confessions d'une accro au shopping" sur l'un de mes blogs préférés Marieluvpink .

Sélectionnée pour la grande finale, je compris rapidement que la partie s'annonçait difficile: (à en juger d'après les résultats aux premiers tours), mes adversaires étaient soutenues par un très vaste réseau d'amis, et, le jour de la finale, un délai de 24h nous fut imparti pour obtenir des votes.

Je cherchai immédiatement ma liste d'amis qui m'apparut désespérément courte. J'avais déjà sollicité leurs voix pour un concours chez la talentueuse Fanny (alias Play like a girl) auparavant!

A cette occasion, je n'avais même pas hésité à:
- accepter tous les amis jugés "indésirables" sur facebook et alors en attente (depuis des mois!)
- aborder des collègues à qui je n'avais jamais adressé la parole et qui pour certains m'avaient alors toisée
- reprendre contact avec des connaissances ou amis après au moins 5 ou 10 ans d'absence
- faire appel au seul ami de mon copain, aux amis de mes amis de mes amis.... ou à des personnes inconnues (listées dans mes contacts) mais dont la sonorité du nom me semblait particulièrement harmonieuse.


Cette fois, je décidai d'adopter une nouvelle stratégie: au lieu d'harceler les proches, j'allais faire appel aux étrangers. Voilà comment le mercredi 20 mai, sous un soleil de plomb, je battis les pavés de Paris en quête de voies "électorales".
Alors à votre avis, quelle fut la réaction des Parisiens?

A mon plus grand étonnement, les parisiens se révélèrent très affables et courtois,
tout particulièrement, les agents immobiliers (qui se montrèrent tous, sans aucune exception, extrêment disponibles et promirent de voter pour moi. Même ceux occupés à lire des dossiers obscurs au fin fond de leurs locaux, s'immiscèrent rapidement dans nos conversations et offrirent leur soutien !)
De même, les commerçants, enfin ceux qui avaient accès à Internet (ce qui en exclut certains: ceux qui travaillent pour Dr Martens, Sandro...) manifestèrent un réel intérêt pour ma requête et s'empressèrent de s'enquérir du sujet du concours ou de la réaction des autres commerçants...
Une seule personne afficha une vile hostilité à mon égard.
Je fus pourtant vite lassée, fatiguée de l'énergie à déployer et abandonnai .
Le soir, je fis quand même appel à des proches. J'obtins 85 votes (et argh, la 11ème place je crois)...

Bilan: ma quête de voies dans les dédales de Paris fut certainement fructueuse...
Mon regret: ne pas avoir osé demander des voix aux sapeurs-pompiers: vous imaginez une brigade entière voter pour moi!!!
Les temps forts: voir les Parisiens sourire, retrouver des amis, recevoir une photo d'un ancien ami (avec une déclaration..)...
Et vous, vous-battez vous pour obtenir des voix (pour votre blog au concours cosmopolitan ou autre) ou comme moi, vous êtes-vous lassé(e)s de tout démarchage?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

alors là bravo mais j'attend impatiemment le jour où tu solicitteras les pompiers ( prend alors des photos!!!) bon il est chouette ce blog, finalement je risque de devenir accro surtout si on se prévoit qqs week ends shopping ds la capitale avec mes copines :))
bonne rentrée, lily.

leo63 a dit…

salut lily
merci pour ton petit message qui me va droit au coeur...
ca fait une eternite que nous ne nous sommes pas vues...
a tres bientot j'espere!