15.6.10

(Concours) Prêts pour un weekend à Barcelone grâce à Etam?



Qui veut gagner un weekend à Barcelone et me faire gagner ce même weekend???

Etam lance ce concours du 15 au 27 juin à minuit et les résultats seront annoncés autour du 5 juillet!

Le principe est simple:

"Raconter dans les commentaires une anecdote originale qui vous soit arrivée autour du maillot de bain."
Attention : une seule participation par anecdote (en cas d’anecdote postée à l’identique sur différents blogs, le commentaire est disqualifié.)
Un jury décide de l’anecdote la plus originale.

Je peux compter sur vous?
Vous voulez de l'aide? ...

Si le commentaire gagnant est publié sur mon blog, toi, cher lecteur "vainqueur" et moi gagnerons un weekend à Barcelone!!!!


Les destinations possibles étaient: Barcelone, Madrid, Saint-Jean de Luz, Juan les pins, Porto Vecchio, Porto Banuls... J'ai choisi Barcelone!!!!! Barcelone!!!!!!!

Allez, on se creuse les méninges... Please!!!

ps: Je viens de commander mon maillot Etam (spécial coupe du monde) et je soutiens l'Argentine. (pourquoi pas?)

xoxo
Barcelona here we come!!!!

30 commentaires:

isabelle a dit…

Merci pour ta visite chez moi. Je découvre l'univers sympathique d'une prof (d'anglais?) que j'aimerais bien que mes enfants aient! Ainsi que ta chicissime collègue prof d'histoire au chapeau noir!
C'est bien Paris! les profs sont hype !
Les grands tableaux abstraits que l'on voit derrière toi chez toi (?) sont vachement beaux.
Sinon, pas d'idée pour l'anecdote maillot... Je vais y penser...

Laurine blog a dit…

sympa ce concours !

queenie a dit…

ouhhhh le concours alléchant que tu nous propose là!!!

si je comprends bien une petite anecdote et c'est parti?
je vais réfléchir à ça attentivement!

Cyrielle a dit…

Je partirais bien à Barcelone moi aussi!
Voici donc mon anecdote:
J'étais tranquille, sur la plage, quand je décide d'aller faire un tour en ville. Ni une ni deux, j'enfile un paréo et je me la joue rebelle en "oubliant" de mettre un top par dessus mon haut.
Très mauvaise idée, car je me suis rendue compte que plus tard que j'avais une longue algue verte tendance gluante accrochée dans mon dos!

claire a dit…

Bon, si je comprends bien, si je veux gagner un week end dans une ville plutot sympathique,il faut que je parle aussi!
Ben mon histoire est aussi simple qu'un maillot blanc tout neuf dont on est très fier car il met si bien le bronzage en valeur !
Problème : trempez-le dans l'eau, ça fera un maillot blanc transparent :+(
Bah bien sûr !
C'est certain qu'avec un maillot Etam ça ne serait pas arrivé !

patoche a dit…

Un jour, nous allons à la plage de Carnon avec des amis. J'enfile mon superbe maillot "nude". Je réalise vite que la couleur du maillot est exactement celle de ma peau!
Sans complexe, je m'allonge... Déjà mes amis gloussent. Les mecs commencent à mater, les gens autour me montrent du doigt, les enfants proches sont rappelés auprès de leurs parents...
Un maître nageur s'approche bientôt et me dit: "vous n'etes pas dans un camp de nudistes mademoiselle." Finalement, il me branche...
Quelques heures plus tard, je suis toujours là, avec mon maillot "nude" qui n'est finalement plus si nude par rappport a ma couleur de peau. J'ai attrapé un énorme coup de soleil.
Le maître nageur lui est toujours là.... (A suivre...)

leo63 a dit…

isabelle: j'adore j'adore tes dessins!!!!!!! merci pour ton commentaire!!!!
laurine et queenie: vous allez jouer, hein!!! (parfois les idees viennent la nuit, non???)

cyrielle, claire, et patoche: vos histoires sont absolument géniales et si bien racontées! j'adore!!!!!
allez barcelona here we come!!!!!!!!!!!!

il reste encore plus d'une semaine... pour le concours!

Mia TERRA LATINA a dit…

Salut Elo !!!

Euh, va falloir que je choisisse car entre les maillots de bain et moi c'est je t'aime moi non plus !!!

I come back very soon !!! ;-)

Mia TERRA LATINA



P.S. Piqûre de rappel : JEU CONCOURS sur mon blog.
un PARFUM ISSEY MIYAKE à gagner !!!

Katia a dit…

Ah ben parlons-en des maillots de bains et des anecdotes ! Why ? Parce que le mien m'a véritablement lâchée il y a une quinzaine d'années alors que j'étais à la piscine avec ma meilleure amie.

Et qui qu'c'est qui m'est arrivé ? Eh ben je te le donne en mille. Nous sommes montées fièrement l'escalier en colimaçon qui grimpe jusqu'en haut du gros tube qu'est censé te faire glisser jusqu'en bas, nous avons atterri dans le bassin comme des vieux lardons heureuses d'avoir fait une glissage à grande vitesse dans le tuyau bleu, nous avons décidé de remonter et de prendre cette fois le tuyau rouge, le seul, l'unique qui te fait dévaler la pente comme si t'étais en quasi apesanteur.

La première qui s'est lancée, c'est elle. Elle gueulait comme une dératée. J'ai attendu que le feu soir vert pour m'élancer à mon tour. Vert... je me suis engouffrée dans le tuyau. " Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh ! Virage à droite la tête en bas. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh ! Retournement de situation, je me retrouve les pieds derrière les oreilles. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhh !!!!!!!!!! Grande dépressurisation. " Je n'en peux plus. Et plouf, le pruneau tombe lamentablement dans le bassin complètement décomposé.

Je dis alors à ma meilleure amie : " Oh la la, quelle horreur ! Plus jamais le tuyau rouge !!!!! " " Moi non plus ! qu'elle m'a répondu. T'as vu le truc ? " " Ben ouais ! "

Mais nous décidons quand-même de remonter pour refaire un coup de bleu qu'était bien plus sage dans le genre. Et là, c'est moi qu'ai devancé ma meilleure cop's qui s'est mise à pouffer de rire derrière moi. Je me retourne, elle était pliée en deux.

" Mais qu'est-ce que t'as ? " que je lui demande. Elle était complètement asphyxiée. " Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! " qu'elle lançait à tout bout de champ. Du coup, les gens se sont retournés vers nous. La honte ! Why ? Parce que mon maillot de bain une pièce avait été déchiré au niveau des fesses, tout du long à la verticale et qu'on voyait ma raie toute rose qu'avait encore du mal à se remettre de sa descente vertigineuse.

Du coup, je me suis plaquée contre le mur et ai hurlé à ma meilleure cop's d'aller chercher ma serviette de bain au vestiaire. Du coup, on est reparties aussi sec après avoir goûté une heure à peine aux plaisirs de la natation.

Ouin Ouin Ouin Ouiiiiiiiiiin !!!

Gros bisous Léo qu'est venue sur SBST y'a pas longtemps ! Au fait, c'est la fête aujourd'hui. Viens vite pour te joindre à nous, tu vas rire !!!

Katia.

Mari Woolf a dit…

merci c'est chou, sympa ton blog, je repasserai!
xxx
mariwoolf.blogspot.com

Aurora a dit…

Mon chéri et moi étions à la plage et on parlait en bronzant de mon anniversaire approchant..
Je voulais une montre et pour l'avoir mon chéri m'a mis au défi de faire du sein nu sur la plage à priori déserte. Pari tenue sauf que après de longues minutes dans cette "non tenue" je constata que la plage n'était pas si déserte: des camarades de l'iut de mon chéri jouaient au foot à quelques mètres et pouvaient tout voir!!
La honte de ma vie mais finalement j'ai eu ma montre!

CamilleM a dit…

Hum... une anecdote de plage ?
Je ne vais pas faire le coup classique du haute de maillot qui tombe (bien que cela me soit arrivé bien trop de fois).
Je me rappelle de vacances en Tunisie : des plages magnifiques, une eau claire.. Le top quoi.
C'était sans compter sur ces espèces de semi-méduses (oui car je ne sais pas vraiment ce que c'était).
Bonjour les plaques de boutons qui grattent, adieu la plage.
De supers vacances qui sont tombées à l'eau ahah.
Fail..

Je croise les doigts :)

JOhanna a dit…

Pour une fille venue de la Côte d'Azur, des anecdotes maillot de bain/ plage/ sable... j'en ai à la pelle (jeu de mots pourri, désolée)

La plus drôle est sans doute celle-ci (enfin, pas pour moi qui l'ai vécue): Ma belle-mère m'a offert un superbe maillot de bain pour mes 20 ans.
Le maillot fait sur mesure pour rentrer mes fesses dedans, parfait !
Un imprimé léo/ kaki du plus bel effet sur une peau bronzée et à peine quelques morceaux de tissus pour couvrir juste ce qu'il faut et ne pas choquer papy, sur le transat à côté.

Ledit maillot dure des années, il est du plus bel effet, je le surkiffe, je l'aime d'amour.

Et puis, une année (après tant de bons et loyaux services), je le ressors du placard pour aller en mer avec des amis sur un yacht ! Trop chic le léo/ kaki en Méditerranée !

Sauf que voilà, à peine arrivée dans l'eau, les élastiques du léo si parfait commencent à se détendre et craquent fébrilement à mesure que je fais des brasses.

Et attendez le pire arrive: Au momehnt où je remonte sur le bateau et tente de remonter les bretelles de mon soutien gorge, je m'aperçois que les triangles couvrant mes pti bouts de seins, ne couvrent plus rien du tout, faute d'élastique.

Et bien sûr, je n'avais pas de maillot de rechange pensant que mon léo ne me ferait pas défaut.

Du coup, je suis restée coincée sur le bateau sans bouger avec un tshirt toute la fin de journée pendant que mes amis trop smart batifolaient dans la mer avec un maillot bon marché, standard mais résistant.

Elo Coquette a dit…

J'ai plein d'anecdotes de plage mais pas tant de maillot de bain... Genre ma passion pour faire des pièges dans le sable et me foutre discrètement de la tronche des gens qui tombent dedans.. Oui oui, je suis une grande enfant dans l'âme.
Merci pour ton passage sur notre blog et bon courage pour ce concours !! Biiiises,
http://www.lescoquettes.fr/

MaNAa a dit…

Wahou il te va super bien ce maillot pour l'anecdote je reflechis et je te poste ca plus tard car la je t'avoue j'ai un méga rhume et beaucoup de mal a reflechir correctement.

Fannette05 a dit…

Barcelone!! Je rêve d'y aller.

Une anecdote autour d'un maillot de bain?

Eté 2003: Fannette (myself) est sur une belle plage de Méditerranée avec une foule de touristes. Une journée normale sur la Côte d'Azur. Elle a mis son plus beau maillot de bain. Bikini bandeau évidemment, pour éviter les marques de bronzage. Oui Fannette peut être un peu futile parfois. Elle n'a pas peur des vagues et est confiante que TOUT restera bien en place. C'est pas une bleue, elle sait qu'il n'y a pas de vagues sur la plage d'Antibes.
Elle s'occupe et surveille son petit cousin Louis, tout juste 5 ans. Elle fait attention qu'il reste bien au bord de l'eau et pour ça, elle a l'idée du siècle, elle se met dos à la mer, face à la plage. Idée du siècle? Pas sur, Fannette est blonde, elle cumule les handicaps.
16h02: La vague, The Wave, Onda de 16 heures passe par là. Une "énorme" vague (la seule de la journée) qui balaye Fannette qui ne l'a voit pas arriver. Quelques tourbillons dans l'eau et raclage de galets plus tard, elle ressort la tête de l'eau. Le cheveu de travers, la gueule de biais, mais confiante... Jusqu'à ce qu'elle se rende compte que son beau maillot de bain lui cachait plus le nombril que la poitrine! Enorme moment de solitude..
Que faire? Et bien comme si de rien n'était et remédier à ce problème discrètement mais avec le visage écarlate.
Louis dans tous ça? Toujours tranquille à jeter ses galets dans l'eau.

Anecdote terminée. Alain Delon Mode Off.

Merci beaucoup pour ce concours.

Eudoxie a dit…

Une anecdote? Voyons voyons... en plus ça me tente un weekend à Barcelone, toi aussi je vois. )

Bon disons que ce n'est pas une anecdote, c'est un rêve. J'étais sur mon lit avec mon gros ventre et mon petit baby dedans en train d'essayer le maillot de bain qui pourrait encore m'aller... le drame quoi.
Et en essayant un truc deux pièces trop grand: talatataaa, en remontant la partie du bas vers le haut du maillot, ça a donné une forme géniale avec des découpes que je rêve d'avoir dans mon placard.
Here is la master piece:
http://eudoxiediary.typepad.com/.a/6a0120a5ff7df5970c0133ee9cd7c5970b-pi

farfadette a dit…

Alors une anecdote autour d’un maillot .. Qui n’en a pas eu une lol C’etait lors de mes vacances a malte avec mon chéri, j’avais acheté un maillot sur un marché local (pas tres cher mais super joli) et j’ai voulu le tester en allant me baigner dans la mer et manque de pot le maillot etait de tres mauvaise qualité … et le haut s’est détaché au moment ou je sortais de l’eau … je me suis retrouvée seins nus devant une cinquante de personnes >< ca a bien fait rire mon copain (il faut savoir que de ce coté la je suis assez pudique lol chez moi pas de souci pour ca mais a la plage me retrouver seins nus a été une vrai catastrophe ! Heureusement que l’appart ne se trouvais vraiment pas loin et que j’ai pu aller me changer !

Underground Ladies a dit…

Je n'ai pas d'anecdote croustillante à propos de maillot de bain et pour cause, je pars à Barcelone cet été ;D

evrard adélaïde a dit…

Coucou ! Ahhhh Barcelone quelle belle ville ! Voici ma petite histoire autour du bikini !

Donc c'était il y a 2 ans déjà (j'm'imagine encore comme si cétait hier!) Soit j'étais partie en vacances en Espagne justement, non loin de Barcelone, à San Pol Del mar avec ma meilleure amie ! Evidemment on s'installe sur la plage qui était deja bondée vue l'heure ! (14h) Ensuite mon amie adepte de la crêpe, s'installe son petit endroit pour bronzer, tandis que moi ne supportant pas vraiment la chaleur en fait, je décida d'aller tramper mon sublime nouveau bikini rouge (en balconnet que fait des seins superbes quand ils ne le sont pas!) et d'aller tater les vagues ! Fière comme un paon je marche les quelques mètres qui me sépare de la plage pour aller dans l'eau! Tout beigne jusque là, je décide d'aller jusqu'au ponton pour faire la maline et puis j'y grimpe mais avec le poids de l'eau mon dessous de bikini se fait la malle dans l'eau ! Evidemment je ne m'en rend absolument pas compte je me met debout sur le ponton en faisait des grands signes à mon amie ( pour la narguer, ouai moi j'nage et jusqu'au ponton!) Et j'la voie au loin me montrant du doigts explosée de rire, ensuite je remarque que j'étais un tentinet nue! Reflexion, la plage est pleine, toute la cote espagnole remplie d'allemand m'a vu NUE ! j'ai sauté dans l'eau rattraper ma culotte de bikini et je suis restée a bronzer sur le ponton! (trop honte de revnir sur la plage!)

Voila, petite anecdote assez humiliante je dois dire, mais j'en ris maintenant !

adelaide.evrard@hotmail.com

Adé

Anonyme a dit…

Salut!!
allez hop petite anecdote du maillot de bain acheté à 6 sous!!
Petit week end improvisé entre copines on prend la voiture deux trois trucs a mettre, on partage le gasoil et go..
On atteri a marseille mais pas de maillots de bains ...un ptit tour au marché soleil chacune achete un maillot à 6 francs ...on a du se retenir pour pas en prendre 12 tellemnt ils etaient beaux!!
On débarque a la plage,on se fait draguer mais hors de question ,on reste entre nenette.
le mien etait bordeaux à petits pois tres baby doll et mes deux autres copines des tankinis, l'une en blanc et l'autre en bronze ...ben oui elles sont plutot bien fouttu les copines!
En fait mumuse dans l'eau ,on sort et là l'horreur!! entre le mien qui deteignait avec des trainé rougeatre et mes copines qui etaient quasi à poils en tankini transparents....on a vitte enfillé un truc en se promettants que plus jamais de maillot à6 francs au marché soleil!!!
loupietta

lolopops a dit…

Une fin d'après- midi d'été dans le Sud de la France, mes parents avaient invité des amis à boire l'apéritif au bord de notre piscine. L'adolescent pré-pubaire et complexé que j'étais était toujours ravi de pouvoir s'amuser dans la piscine avec la fille de ces amis; surtout qu'avec 3 ans de plus que moi et son maillot tigré deux pièces, c'était la bombe du village, et comment dire, elle me faisait un certain effet incontrolable... surtout lorsque elle s'aventura sur le tobogan en plastique orange que mon père avait installé au début de l'été, se lança, et là (peut-être le bon Dieu existe-t-il?), fioouut, le bas du tobogan se fend et son bas de maillot reste accroché .... maintenant on était deux à ne plus oser sortir de l'eau ....

Roca Cedric a dit…

Ah Eloïse, quelle histoire pour trouver où placer ce commentaire! Gagner un week end à Barcelona, ayyy que bueno! Fiesta, ramblas, mer et fruits de mer a gogo... tout ça autour d'une histoire de maillot de bain? J'en ai une, même si le maillot de bain en question n'était en fait qu'un caleçon. Tout commence à Clermont, quand je revois une fille que je n'avais pas revue depuis des lustres, un soir. On boit un pot, et au bout d'un moment, la dite fille me parle d'un film le nom duquel...je trouvai totalement improbable (le fils du Français, je crois) du coup je lui fais le pari que son film n'existe pas, du moins le titre... Je lui parie même que si elle gagne, on part le lendemain à la mer... Bref, le film existait bel et bien, et le lendeamin direction Montpellier! Nous arrivons aux alentours de Palavas vers 1h du matin, ce devait être en avril ou mai, il y a peut etre dix ans! Et bien sur, nous filons direct a la plage, notre seul hebergement prévu était ma voiture haha... A cette heure insensée, peu de badauds sur la plage et comme j'ai toujours eu horreur des limites, je lance l'idée du bain de minuit...et dans l'eau, je lance le caleçon avec... sauf que, le caleçon... je ne l'ai pas retrouvé, ni en pleine nuit, ni jamais... Foutu caleçon fugueur, il n'a même jamais daigné m'envoyer une carte postale de son périple!!! Ce qu'il faut savoir dans l'histoire, c'est que le lendemain soir, après être sortis en boîte à Montpellier (habillés cette fois), nous avons filé tout droit à Barcelone pour visiter la sublime Catalane (d'où le lien avec le concours, mes amis) et c'est en demandant notre chemin pour sortir de cette immense ville qu'un espagnol déjanté est rentré dans ma carriole... Allo le dépanneur? Allo Eloïse? Allo les amis? Je l'ai gagné ce concours?

soony a dit…

alors ma petite anecdote à moi c'est lorsque j'etais ado j'adorai aller à la piscine avec mes copines, une fois j'y suis allée un après midi et à l'heure de partir et de prendre une douche je croise le mec dont j'etais folle amoureuse au collège j'avance style non je t'ai pas vu et je l'entends rire avec ses copains je comprennai pas jusqu'à ce que sous la douche une de mes copines me dise que je saignai à la jambe et en faite ben c'etait plutôt à l'entre jambe que je saignai, mes 1eres règles à la piscine devant le mec canon du collège pff la grosse honte après j'ai rasé les murs quand je le croisai :-)

julián a dit…

Alors comme ça tu cherches des anecdotes de maillot de bain pour aller prendre du bon temps je ne sais où? Je sais pas si t’as misé sur le bon canasson, j’espère au moins que tu te mettras un minimum à ma place et que tu te moqueras avec modération. Je me lance...

Eté 1996, je suis en train de faire un match de volley sur une plage de Lombok avec un groupe d'indonésiens, quand se joint à nous un éphèbe gominé qui joue comme un pied. Bon, il faut pas s’imaginer que je puisse être jaloux de cet Aldo Maccione des familles, mais je passe quand même une bonne heure à lorgner sur son maillot de bain olympique rétro glam’. Le fait est que le type est trop mal foutu, sans compter ses grosses fesses qui débordent du petit short moulant au liseré arc-en-ciel... pourtant je vois tout de suite le potentiel ravageur du maillot de notre fashion plouc transalpin. De retour en France je passe quelques mois à faire les boutiques, à feuilleter les catalogues… en vain.

Avec le temps l’affaire se tasse, il m’arrive de repenser un peu au maillot, de fureter par-ci par-là, je crois même arriver à identifier le nom de la marque, pourtant rien à faire, pas moyen de mettre la main dessus, même sur ebay, au point d’en regretter de ne pas avoir marchandé le slip de bain en direct avec l’italien. Et puis, les années passent, les shorts de bain se succèdent… A mon grand désarroi, ma mère crame mon maillot fétiche en voulant le repasser ( !?), ma grand-mère le rapièce avec un bout de soie qu’elle dégote au marché. Je m’achète aussi un maillot noir et blanc à fleurs hawaïennes que je finis par customiser en décousant les poches arrière… Bon, rien n’y fait, je n’arrive pas à m’enlever de la tête le maillot Ellëse bleu, et son bel arc-en-ciel en U inversé, susceptible de souligner le galbe d’une fesse ferme, sculptée par les assauts de muscles rebondis transpirant le monoï… %-)

Tant et si bien qu’à l’été 2007, alors que nous visitons le paradis vietnamien de la confection sur mesure, l’idée, j’ose dire quasi géniale, me vient de commander aux mains habiles d’Hoi An, ce que dix années de recherches intensives n’auront réussi à satisfaire. Je passe 2-3 jours à arpenter les rues et aller de boutique en boutique, j’explique avec moult gestes et baragouins ma recherche obsessionnelle à des négociants en quête du bon filon, du bon couill… Et trouve finalement deux jeunes femmes dévouées, qui joignent le geste à la parole, et arrivent à assouvir les désirs farfelus du touriste monomaniaque que je suis devenu, le rêve de « presque toute une vie ».

Le maillot de bain dans le sac à dos, fier comme Benoît XVI un jour de première communion, soucieux de tester la qualité du tissu de ce qui ressemble quand même d’assez loin à la magnifique parure de notre fashion victime italienne, je me rend en vélo à la plage l’après-midi même. Le test waterproof est des plus concluants : les coutures sont super solides, les finitions au top, c’est du travail d’orfèvre !!! Le short a certes un peu rétréci, mais je ne m’en rend compte que de retour en vélo lorsqu’il se fend de part en part pour finir en lambeaux... ! ! !

Depuis l’épisode de ce maillot de bain sacrifié sur l’autel de ma monomanie et de mon entrejambe, j’ai opté pour le port exclusif du short bleu des mers du sud acrylique-soie modèle « mémé Hossegor ‘98 ».

…true story : ))

Grosses bises à toi, nos vemos ; )

Anonyme a dit…

Un grand moment de ma jeune adolescence... J'avais 15 ans, et je ne portais jusque là que des maillots 1 pièce. Je jouais alors encore dans l'eau comme un vrai garçon manqué, jusqu'au jour où ma tante et mon cousin lance l'idée d'aller se baigner dans le lac de Dijon. ma tante me prête un maillot. Ouhaaa! Mon premier maillot 2 pièces ! La-bas nous rejoint un copain de mon cousin, super mignon. On chahute dans l'eau, on fait un peu de planche à voile, et c'est reparti je m'amuse comme une gamine...loin de moi l'idée de faire ma mijorée, et j'en oublie que je porte un 2 pièces.
Sortie de l'eau : mon haut de maillot pendouille lamentablement, ne tenant plus qu'au fil noué autour du cou. Evidemment on voit tout, évidemment mon cousin et son copain n'ont rien osé dire pendant toute la baignade, évidemment je suis pétrifiée de honte. Je renoue vite fait les liens, je remballe mes affaires, et je ne dis plus un mot de la journée.
Quelques années plus tard, je choisis avec minutie mes maillots 2 pièces, et je fais ma pin up!!!
FLEUR

Anonyme a dit…

J'avais 10 ans. Mes parents m'avaient inscrite à un concours de miss ou club où nous étions en vacances. J'étais très grande et fluette pour mon âge ce qui étionna les organisateurs qui ont vérifiaient plusieures fois les papiers... Une fois l'inscription terminée, il a fallu faire face aux regards des autres filles et de leur mère qui se décrochaient le cou pour me regarder. Je devais avoir l'air d'un poireau qui a poussé trop vite et qui se tient courbé pour se rétrécir.
Vient alors l'atroce essayage du maillot! Les maillots sont à taille unique! Un calvaire pour la girafe que j'étais! Le maillot rose barbie est à la fois trop court et trop large! Les bretelles trop petites faisaient remonter le haut du maillot... très pratique. Le slip trop large à la taille a du être repris par ma maman avec des épingles à nourrice. J'entends encors les autres filles se payaient ma tête!
Puis est venu le moment de monter sur scène. J'ai du défiler en grimaçant, les épingles me faisaient mal et je devais tenter de maintenir ce modi haut de maillot qui vouler se faire la belle! Mais le mantient n'a pu durer longtemps, forcément, après un mouvement un peu brutal le haut est remonté et je me suis retrouvée la poitrine à l'air... avec papa qui continuait de prendre des photos!
Au final, le jury a du avoir pitié et on s'est retrouvé à deux pour le premier prix, avec une belle photo dans l'album de fammille.
15 ans après, j'ai une stature "normale" et je prends des maillots étam bien ajustés... je suis donc prête à aller à barcelone avec Eloïse!
VV

Dada a dit…

C'est triste, mon anecdote de maillot de bain, trois ans après, me donne encore des envies de meurtre!!!
La scène se déroule un petit matin pluvieux si commun à nos hivers parisiens. Après mon épuisante séance de natation et le réconfort d'une douche bien chaude à la piscine du quartier, je retrouve mon casier ouvert et vide!

Plus de chaussures, plus de pull, chemise, chaussettes, blouson...!!! Un tour rapide des vestiaires, quelques mots échangés avec les agents d'entretien et la caissière, plus aucun doute, je ne retrouverai jamais mes habits. Pas de clef d'appart, pas de téléphone, pas d'argent! Je suis à la rue en slip de bain. Il gèle et la pluie est plus froide que tout. Le retour à l' appart en maillot, tongs, et micro serviette sur les épaules fut ma traversée des Andes!
"Ce que j'ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l'aurait fait!", annonçais-je à ma chérie à l'interphone!

Suzy D. a dit…

Salut Eloïse! Voici ma contribution au concours:

J'ai toujours eu des problèmes avec les maillots de bain.
Tout a commencé quand, à l’âge de sept ans, j’ai tenu à me faire acheter un joli maillot à fanfreluches, porté par ma star préférée. Le problème, c’est que j’étais tellement pressée que je ne l’ai même pas essayé… Résultat, une après-midi entière avec un maillot qui se détendait complètement, formant des bourrelets et me servant de bouée ! Au moins, je n’ai pas couru le risque de me noyer…
Avec l’âge, il faut croire que la sagesse n’est pas venue, car s’est ensuivie une ribambelle de fiascos estivaux :
- un maillot qui me collait tellement que j'étais aussi plate que ma planche de surf !
- un maillot crochet qui laissait passer tous les rayons du soleil, au point de me brûler la peau si fort que j'ai été conduite aux urgences ! J’aurais préféré attraper franchement la varicelle…
- un micro-maillot que ma mère, criant au scandale, s'est empressée de faire disparaître (et elle a peut-être bien fait !)
- un tanga si fin que je hurlais de douleur chez l'esthéticienne
- et le dernier en date, celui de l'Angleterre, acheté chez Etam pour la coupe du monde et qui n'est plus bon à rien (oui, l'Angleterre est bel et bien éliminée...)
Dis Elo, tu me prêtes un maillot pour partir à Barcelone ?

Marga Flores a dit…

Si vous voulez avoir un guide complet mais en seulement 6 pages vous pouvez télécharger un guide avec les attractions plus connues mais aussi la Barcelone inconnue, transports, conseils pratiques, etc.

Par Appartements Barcelone Checkin